Noeud sans fin Tibétain Bouddhiste

Noeuf infini tibetain

Le nœud éternel est l’un des huit symboles de bon augure dans le bouddhisme tibétain.

Le nœud éternel, parfois appelé « nœud sans fin » ou « nœud glorieux » est appelé དཔལ་བེའུ། ou palbeu en tibétain. En sanskrit, il est appelé shrivasta.

Parce que le nœud n’a ni début ni fin, le nœud éternel symbolise la sagesse et la compassion sans fin du Bouddha.

Il peut aussi symboliser :

  • l’interconnexion de la sagesse et de la compassion ;
  • le continuum éternel de l’esprit ;
  • le samsara, le concept bouddhiste du cycle sans fin de la souffrance ou de la naissance, de la mort et de la renaissance ;
  • l’union de la sagesse et de la méthode ;
  • l’interdépendance et l’interconnexion de tout dans l’univers.

Les sept autres symboles de bon augure dans le bouddhisme sont :

  • un parasol blanc,
  • deux poissons d’or,
  • un vase au trésor qui exauce les souhaits,
  • une fleur de lotus,
  • une coquille de conque,
  • une bannière victorieuse et une roue en or.

Dans le bouddhisme, les huit symboles auspicieux représentent les offrandes faites au Bouddha Shakyamuni lorsqu’il a atteint l’illumination.

Un symbole puissant du bouddhisme

Dans le bouddhisme et la culture tibétaine, les « Huit Symboles Auspicieux » sont considérés comme les plus importants (et peut-être les seuls) symboles significatifs de toute la religion.

Mais il y en a un parmi eux qui se démarque vraiment : le nœud de l’éternité. Le nœud éternel est un motif complexe de lignes entrelacées et de boucles sans fin, qui attire l’attention et intrigue profondément.

Noeud sans fin tibetain

Bien qu’on le trouve principalement dans la culture bouddhiste tibétaine, le nœud éternel se retrouve également dans l’art d’inspiration chinoise et chinoise, et on peut même le voir dans la culture celtique. Sans début ni fin, le nœud sans fin est un dessin complexe de lignes entrelacées en boucle qui s’entremêlent et s’écartent les unes des autres pour former un magnifique motif en treillis.

La signification du nœud sans fin

Tout ce qui comporte les huit symboles auspicieux a une représentation spirituelle unique. Mais la signification divine du nœud sans fin est le lien entre la voie spirituelle d’une personne, le mouvement du temps et l’omniprésence du Bouddhal. On pense que l’origine de cet ancien symbole est l’icône des serpents, symbole de la dualité dans de nombreuses cultures. Le bouddhisme est fortement axé sur l’idée de dualité et sur la recherche de l’équilibre entre les qualités féminines et masculines dans la vie.

Cela donne une perspective équilibrée qui permet au praticien de lâcher prise dans les situations difficiles et de voir le côté opposé des arguments sous un nouveau jour. Cela permet de lâcher prise à l’attachement et à la haine, ce qui rapproche le praticien de la voie de l’illumination. Avec tous les rebondissements qu’il comporte, il illustre clairement l’interconnexion de tous les êtres de la planète. Le nœud sacré devient ainsi le symbole non seulement de la dualité, mais aussi la représentation parfaite de l’unité dans l’univers.

Le nœud éternel et les autres symboles de la bonne fortune sont utilisés de nombreuses façons, par exemple sur les khatas ou les kataks (foulards de cérémonie), pour les tentures de porte, dans les cartes de vœux, dans l’artisanat tibétain comme les tapis tibétains ou les tapis de siège, sur les drapeaux de prière, comme bijoux, et dans les livres d’art et imprimés. Visitez notre boutique en ligne pour voir de nombreux produits qui présentent le motif du nœud éternel sur des bracelets tibétains.

Symbolique du noeud infini

En son cœur, le nœud sans fin incite à réfléchir à la connectivité des contraires.

Comme on peut le lire dans le Dhammapada :

Conquérir l’homme en colère par l’amour.
Conquérir l’homme malheureux par la bonté.
Conquérir l’avare par la générosité.
Conquérir le menteur par la vérité.

C’est pourquoi le nœud sans fin se retrouve partout dans le bouddhisme tibétain – pour nous rappeler l’interconnexion de tous les êtres dans l’espace et le temps.

Note de l'article : 5 out of 5 stars (5 / 5)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *