Méditation taoïste : Découvrez votre nature intérieure

meditation taoiste

Dans le monde actuel, un grand pourcentage de la population est accro à la méditation. Vous essayez peut-être cette pratique avec différents objectifs en tête. Ils peuvent aller de la relaxation à la pleine conscience, en passant par la thérapie et le traitement de l’insomnie. Quel que soit votre objectif, vous pouvez choisir parmi une multitude de techniques et de styles de méditation.

Une technique ancienne que vous pouvez essayer à notre époque est la méditation taoïste. Comme toute autre méthode de méditation, vous pouvez facilement l’adopter et en faire une routine. Cette technique remonte à de nombreux écrits chinois anciens. Par conséquent, attendez-vous à apprendre une chose ou deux sur certains arts chinois anciens lorsque vous essayez cette approche réflexive.

La méditation taoïste présente de nombreux avantages et de nombreux enseignements. Vous gagnerez donc beaucoup en ajoutant simplement cette approche contemplative à votre routine. Cependant, vous devez vous assurer que vous la pratiquez correctement pour en récolter tous les fruits.

Histoire de la méditation taoïste

Comme mentionné précédemment, la méthode de réflexion est l’un des nombreux enseignements chinois anciens. Elle a été développée par un homme né en Chine vers 604 avant J.-C., connu sous le nom de Lao-Tseu. Cela signifie que cette philosophie date d’au moins 5 000 ans.

Tao, du terme taoïste, a plusieurs significations. Il peut faire référence à un chemin, une voie ou une divulgation. Par conséquent, lorsque ce terme est utilisé dans un contexte spirituel, il fait référence à un chemin menant à la réalité ultime.

Il fait référence à notre façon de vivre, en mettant en œuvre la loi primordiale qui régit les questions terrestres et célestes. Ainsi, si vous voulez adopter cette technique, vous devez être prêt à vous adapter pleinement à l’ordre de la nature.

Qu’est-ce que la méditation taoïste ?

Elle est parfois connue sous le nom de taoïsme. Il s’agit d’une technique qui met l’accent sur la nécessité de vivre harmonieusement dans son environnement. La pratique vous montre le chemin correct ou la voie à suivre pour maintenir cette harmonie ou simplement équilibrer le Yin et le Yang.

La pratique détaille également la manière dont vous devez agir et vous adapter aux cycles changeants de la nature. La technique vous demande simplement de suivre le courant. Ainsi, au lieu d’essayer de changer l’impact de la nature, il suffit de l’embrasser et de s’abandonner à ses forces.

respiration taoiste

Pourquoi pratiquer la méditation taoïste ?

Les avantages de ce style de réflexion sont les suivants :

Réduction du niveau de stress

Le plus grand avantage de toute pratique méditative est sans doute la réduction du niveau de stress. Nous sommes souvent confrontés à de multiples facteurs de stress dans notre vie quotidienne, dont la plupart contribuent à nos niveaux de stress élevés.

Même si vous ne pouvez pas tous les éviter, vous pouvez au moins réduire votre niveau de stress en essayant la méditation taoïste. Cette technique réduit votre niveau de stress en vous aidant à réguler les facteurs de stress de votre vie quotidienne.

La technique exige que vous vous concentriez sur votre respiration et votre posture. Se concentrer sur ces facteurs permet de minimiser vos distractions. La même technique s’applique lorsque vous êtes confronté à des facteurs de stress.

Au lieu de vous concentrer sur les facteurs de stress, concentrez-vous sur votre paix intérieure et votre calme. Concentrez-vous sur votre respiration pour vous assurer qu’elle est contrôlée. Le calme et la paix que vous atteindrez réduiront votre stress, améliorant ainsi votre santé mentale.

Gestion de la douleur

Certains patients chinois croient que la douleur survient lorsqu’il y a un déséquilibre entre le Yin et le Yang dans votre corps. Par conséquent, pour gérer la douleur, ils se résolvent à des mesures qui rétablissent cet équilibre Yin et Yang.

Selon les anciens enseignements chinois, vous pouvez rétablir l’équilibre Yin et Yang en pratiquant la méditation taoïste. Ainsi, au lieu de prendre des analgésiques, ils s’engagent dans cette pratique de réflexion.

Ils pensent que cela rétablira leur équilibre Yin et Yang et améliorera l’harmonie entre leur corps et leur environnement. Au final, cela les soulagera de leur douleur. Vous devez consulter votre praticien avant d’essayer cette pratique de gestion de la douleur.

De même, en tant que praticien, vous devez comprendre cette pratique avant de la recommander pour le traitement de la douleur. Toute mauvaise interprétation de la pratique peut entraîner des complications de santé ou des résultats non souhaités.

Amélioration du flux d’énergie interne

La méditation taoïste est également considérée comme une technique qui peut aider à améliorer le flux d’énergie. Cette technique permet d’équilibrer le Yin et le Yang, qui ont un impact profond sur les flux d’énergie.

La composante Yang concerne l’esprit. Il est responsable de vos émotions. Ainsi, lorsque vous essayez cette pratique méditative, elle vous aide à mieux gérer vos émotions. D’autre part, le Yin est responsable de votre corps.

L’équilibre entre le Yin et le Yang permet de créer une harmonie dans les systèmes de votre corps.

Techniques de méditation taoïste

Il existe plusieurs types de méditation taoïste. Elles comprennent :

La méditation respiratoire

La respiration est l’un des aspects les plus importants à prendre en compte dans la technique du taoïsme. Elle implique divers organes du corps tels que les poumons, le diaphragme et les muscles intercostaux. Dans cette technique, vous devez faire très attention à la façon dont vous inspirez et expirez. Pour commencer, inspirez et expirez par le nez et non par la bouche.

Là encore, lorsque vous inspirez, le diaphragme et les muscles intercostaux se contractent et les poumons se remplissent d’oxygène.

Il existe plusieurs techniques de respiration, dont certaines sont les suivantes :

1. Respiration profonde

La technique de respiration profonde exige que vous preniez une respiration profonde et complète. C’est l’une des formes de respiration les plus basiques qui est utilisée dans la technique de méditation taoïste de la respiration.

Pour l’exécuter, il vous suffit de :

  1. Trouver une position confortable et détendre vos épaules.
  2. Inspirez lentement et laissez vos poumons se remplir d’oxygène.
  3. Expirez lentement pour vider vos poumons.

La méthode de respiration profonde est privilégiée dans la méditation taoïste car elle crée un sentiment de paix et de calme. Sa simplicité en fait une excellente technique de respiration profonde pour les débutants.

2. La respiration en pleine conscience

Comme son nom l’indique, cette technique exige que vous soyez attentif à la façon dont vous respirez. Tout ce que vous avez à faire est de vous concentrer sur le rythme lent de votre respiration. C’est également une autre technique de respiration incroyable à envisager si vous commencez tout juste votre parcours de méditation.

3. La respiration naturelle

La respiration naturelle est une autre technique de respiration courante appliquée dans la méthode de méditation taoïste. L’idée est d’inspirer et de remplir votre ventre d’oxygène. Lorsque vous inspirez, votre diaphragme s’aplatit et la cage thoracique s’élargit pour accueillir plus d’air.

En revanche, lorsque vous expirez, le diaphragme retrouve sa forme courbe et la cage thoracique se contracte. Il s’agit d’une excellente méthode de respiration car elle facilite la mise en œuvre de la technique de méditation taoïste par la respiration.

Les avantages de la méditation respiratoire

Les avantages de l’adoption de cette pratique sont les suivants :

Un calme et une clarté accrus

Cette pratique vous permet de vous concentrer sur votre respiration, ce qui finit par vous calmer et vous détendre. En vous concentrant sur votre respiration, vous évitez de vous focaliser sur certaines pensées déroutantes qui peuvent augmenter votre niveau de stress.

De même, en vous concentrant sur votre respiration, vous travaillez sur vos niveaux de clarté.

Une meilleure maîtrise de soi

En apprenant à contrôler votre respiration, vous gagnez également en maîtrise de soi et en capacité à l’appliquer dans d’autres domaines. Par exemple, vous pouvez acquérir le contrôle de vos émotions, en régulant la façon dont vous y réagissez et les gérez.

Une concentration accrue

Dans la technique de respiration, vous devez vous concentrer uniquement sur votre respiration. Cela signifie que cette méthode vous apprend à vous concentrer sur les choses qui comptent. Elle s’avère utile pour vous aider à vous recentrer, surtout lorsqu’il y a tant de choses distrayantes autour de vous.

Méditation du vide

L’autre type de méditation taoïste guidée est connu sous le nom de méthode de méditation du vide. Dans cette approche réflexive, il vous suffit de trouver un endroit confortable et de vous réévaluer vous-même et la façon dont vous naviguez dans la vie.

Vous êtes censé dépouiller votre esprit et votre être de tout jusqu’à ce que vous atteigniez un sentiment de vacuité et de tranquillité. Bien que cela semble assez facile, c’est en effet délicat, surtout pour les débutants. Il leur est donc recommandé d’essayer cette pratique avec l’aide d’un guide.

Pourquoi essayer la méditation du vide ?

Vider son esprit et son corps de toutes ses sensations, sentiments et pensées est très utile. C’est un sentiment tellement apaisant de se débarrasser de ces pensées et de trouver la paix intérieure. Les autres avantages d’essayer cette pratique sont les suivants :

  1. Une plus grande positivité. Lorsque vous exploitez ce sentiment de paix intérieure, toutes les pensées négatives vous laissent tranquille. Vous avez alors tendance à vous concentrer davantage sur des émotions positives telles que la compassion et l’amour.
  2. Un meilleur sommeil. Essayer cette technique avant d’aller au lit peut vous aider à vous endormir rapidement et facilement. En plus de créer un environnement paisible, elle vous amène lentement à un état de relaxation complète et totale.

Trouver une position confortable

On suppose que la seule position confortable pour méditer est la position assise. Or, ce n’est pas le cas. Vous pouvez également méditer en vous allongeant, en marchant ou même en vous tenant debout. Ne vous limitez donc pas à la seule position assise.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec cette position, vous pouvez essayer cette pratique en étant allongé. Votre position sera également influencée par le nombre et le type de distractions autour de vous. Si vous choisissez de vous allonger, vous pouvez être distrait par votre tête lourde et finir par vous endormir.

De même, si vous vous asseyez, vous pouvez être distrait par le mauvais positionnement de vos bras et/ou de vos jambes. La meilleure position pour essayer la méditation taoïste se situe entre les deux :

La position assise

Trouvez un siège confortable et installez-vous confortablement. Laissez vos bras reposer sur vos genoux. Cela minimisera la bougeotte. Votre dos doit être droit pour éviter les douleurs dorsales. De même, votre menton doit être légèrement rentré et vos yeux fermés.

La position du lotus

La position du lotus est également connue sous le nom de sukhasana. Vous devez vous asseoir sur le sol. Veillez donc à vous asseoir sur un tapis confortable ou un tapis de yoga. Après vous être assis, vous devez croiser les jambes pour vous mettre en position du lotus.

La position du lotus présente de nombreux avantages. Elle peut vous aider à étirer vos jambes, vos hanches et votre bassin. En retour, cela augmente votre flexibilité. Cependant, cette position n’est pas la plus facile, surtout pour les débutants.

Comme il n’est pas facile de prendre la position du lotus dans son intégralité, les débutants devraient commencer par la position du demi-lotus.

lotus taoiste

Se concentrer sur sa respiration

La deuxième étape de la pratique de la méditation taoïste consiste à se concentrer sur sa respiration. Dans cette pratique, vous devez uniquement respirer par la bouche. C’est la première indication que tous les débutants doivent connaître.

La respiration taoïste pour le tai chi et la méditation exige que vous mettiez en œuvre une respiration profonde. Prenez donc des respirations lentes et profondes qui vous aideront à atteindre la paix et le calme intérieurs. Vous pouvez tenir vos perles de méditation taoïstes pendant que vous vous concentrez sur votre respiration. Elles peuvent vous aider à limiter votre agitation.

Contempler

Maintenant que vous vous concentrez sur votre respiration, la prochaine chose que vous devez faire est de contempler. Il est difficile pour les débutants de commencer immédiatement à contempler. Ainsi, leur esprit se met souvent à vagabonder et il est fréquent qu’ils s’agitent et perdent leur concentration.

Dans un tel cas, il est conseillé de pratiquer cette technique avec un guide. Une fois que vous avez commencé à réfléchir, vous commencez lentement à puiser dans un sentiment de vacuité, si vous pratiquez la méditation de la vacuité.

Il n’est pas nécessaire de méditer pendant une heure ou trente minutes pour que cela soit considéré comme une méditation taoïste. Essayez plutôt de libérer votre esprit de tous les bavardages de fond aussi longtemps que vous le pouvez. Même si c’est moins de 5 minutes. Une fois que vous aurez maîtrisé cette technique, vous pourrez augmenter votre temps de méditation. Commencez doucement et augmentez progressivement votre temps de zen.

Apprécier le moment présent

Vos quinze ou trente minutes de pratique de la méditation taoïste ne doivent pas être torturantes. Au contraire, elles doivent être relaxantes et attrayantes. Quelques conseils de méditation taoïste à considérer :

Soyez bref

Pour les débutants, il vaut mieux méditer pendant cinq ou dix minutes que de s’asseoir pendant trente minutes et de détester toute l’expérience. Donc, dans un premier temps, essayez de réfléchir pendant dix minutes. Si cela vous plaît, augmentez progressivement votre temps de méditation.

Faire la technique correctement

Lorsque vous pratiquez correctement la technique, vous profitez de ses bienfaits, qui sont considérés comme des récompenses. Et qui n’aime pas voir le fruit de son travail ?

Demander de l’aide

De même, vous pouvez profiter de cette pratique contemplative en demandant de l’aide lorsque vous en avez besoin. Si vous découvrez que la technique ne vous apporte jamais rien, il est grand temps d’essayer la méditation taoïste guidée.

Vous n’êtes pas obligé de vous battre seul. Téléchargez une application ou contactez un professionnel pour vous aider à profiter davantage de cette technique.

Le faire au bon moment

Vous devez identifier le meilleur moment pour méditer en utilisant cette méthode. Sinon, un mauvais timing peut influencer énormément l’appréciation de cette pratique. Si vous essayez cette technique lorsque vous êtes fatigué ou que vous vous ennuyez, il y a de fortes chances que vous ne l’appréciiez guère.

Conclusion

La méditation taoïste est l’une des meilleures pratiques contemplatives à envisager si vous souhaitez atteindre la paix intérieure. Selon la technique que vous choisissez, vous pouvez facilement atteindre la tranquillité intérieure et équilibrer vos flux d’énergie. De même, elle peut vous aider à stimuler vos émotions positives et à supprimer vos émotions négatives. Toutefois, vous ne pourrez profiter de tous ces avantages que si vous pratiquez la technique correctement. Si vous êtes un débutant, commencez par une méditation taoïste guidée.

Note de l'article : 5 out of 5 stars (5 / 5)

Un commentaire sur “Méditation taoïste : Découvrez votre nature intérieure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.