Fleur de Lotus Signification Bouddhisme

fleur de Lotus signification

Dans cet article, nous verrons la signification et le symbolisme de la Fleur de Lotus à travers les cultures. Pourquoi la Fleur de Lotus est-elle utilisée comme symbole ? Réponse dans les prochaines lignes.

Appelée padma en sanskrit et en tibétain, la fleur de lotus est un symbole précieux dans de multiples traditions orientales. Cultivé naturellement dans les étangs, le lotus s’enracine d’abord profondément dans la boue et l’écume. Pour s’épanouir, il doit se frayer un chemin dans l’eau trouble jusqu’à ce qu’il finisse par briser la surface. Avec le temps, elle émerge et fleurit au soleil, belle et entière.

En raison de sa transformation unique, le lotus a longtemps été considéré comme un symbole d’illumination, de pureté, de renaissance et de triomphe sur les obstacles. Bien que vous n’ayez certainement pas besoin de suivre une certaine pratique spirituelle pour vous inspirer du lotus, cette belle fleur tient des significations spécifiques à travers une poignée de traditions. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur le symbolisme poétique de la fleur de lotus.

Le lotus dans le bouddhisme

Dans le bouddhisme, on dit que le voyage du lotus reflète nos propres voyages spirituels. Englués dans la souffrance (ou samsara), nos esprits commencent comme un bourgeon de lotus, serrés et enfouis au plus profond de l’obscurité boueuse. Ce n’est qu’en vivant à travers les vertus bouddhistes et en nous frayant un chemin à travers des expériences variées que nous pouvons lentement nous ouvrir à l’illumination. Les bouddhistes considèrent également le lotus comme un symbole important de non-attachement : il reste fermement planté dans la boue tout en poussant bien au-dessus de la surface de l’eau, sans être souillé par la terre qui l’entoure.

Lotus Bouddha signification

Le lotus apparaît fréquemment dans la mythologie, l’art et les écritures bouddhiques. L’art et les statues de Bouddha le représentent souvent assis sur un lotus. La légende raconte qu’à sa naissance, les lotus poussaient sur les pas de Bouddha. Le texte le plus important du bouddhisme mahayana est appelé Lotus Sutra et contient les enseignements finaux du Bouddha. Le mantra tibétain Om Mani Padme Hum, l’un des mantras les plus utilisés dans le bouddhisme, fait également allusion à la fleur de lotus et invoque le bodhisattva de compassion.

40,00 29,97
45,00 29,97

Le lotus dans l'hindouisme

Dans l’hindouisme, le lotus a longtemps été associé à la divinité et à la pureté : les dieux et déesses importants sont représentés assis sur des fleurs de lotus ou debout avec des lotus avec leurs mains. Dans les écritures hindoues, on dit que le dieu Brahma est né d’un lotus qui a émergé du nombril du Seigneur Vishnu. Personnage d’une beauté divine, le dieu Krishna est souvent décrit comme « L’Oeil de Lotus ».

out comme le bouddhisme, l’hindouisme accorde de l’importance à la capacité du lotus à ne pas être souillé par l’eau et la terre qui l’entoure. S’élevant au-dessus de l’eau, le lotus apprend aux disciples à se tenir seuls dans la recherche de l’illumination et à accomplir des tâches spirituelles sans s’enliser dans les tentations matérielles (représentées par la boue).

Le lotus est également associé au plus haut niveau d’illumination : dans le système des chakras ayurvédiques, le chakra de la couronne, le septième chakra, considéré comme le centre de la conscience spirituelle et une source de conscience pure, est appelé le « lotus des mille pétales ».

fleurs de Lotus blanches
22,97
22,97
60,00 34,97

Le lotus dans le yoga et la méditation

Si vous pratiquez le yoga ou la méditation, vous avez peut-être utilisé l’imagerie du lotus sans même vous en rendre compte. Par exemple, dans le hatha yoga, la posture du lotus est l’une des positions les plus fondamentales et les plus souvent pratiquées pour la respiration profonde. Ici, le corps est assis avec les chevilles croisées tandis que la plante des pieds fait face au ciel. Le dos est droit et les bras reposent paisiblement sur les genoux. La position du lotus permet d’atteindre la plus haute concentration possible pour la méditation. On dit aussi que cet ouvre-hanche réveille l’énergie cosmique dormante connue sous le nom de kundalini.

La position du Lotus, ou Padmasana, tire son nom de la position des pieds et des pattes représentant les pétales de la fleur de lotus. Alors que c’est une pose de base dans le yoga, de nombreux occidentaux trouvent cette pose extrêmement difficile pour les genoux et les hanches. Si la pose complète est inconfortable ou si vous vous sentez tendu, asseyez-vous dans une variante confortable jusqu’à ce que vos jambes soient suffisamment souples pour faire la pose complète. Une variante confortable de la position du Lotus est de s’asseoir les jambes croisées et les poignets détendus sur les genoux. Une autre variante consiste à s’asseoir les genoux fléchis et les talons alignés avec l’os pubien. Ou, vous pouvez faire la pose du Lotus complète en prenant le pied droit et en le plaçant sur la cuisse droite de sorte que le talon du pied droit soit au milieu de la hanche gauche. Puis placez le talon du pied gauche au milieu de la hanche droite. Les genoux doivent être détendus et confortables. La colonne vertébrale doit être droite et le menton légèrement abaissé vers l’avant. Les yeux regardent doucement vers l’avant, n’étant ni ouverts ni fermés. Les poignets doivent reposer sur les genoux. Une fois que vous êtes confortablement dans cette posture, vous pouvez l’utiliser pour la méditation, le chant et le pranyama (respiration).

Certains mudras, ou gestes sacrés utilisés pour canaliser l’énergie pendant le yoga ou la méditation, invoquent également le lotus. On dit que le geste de la main connu sous le nom de Padma Mudra ouvre le chakra du cœur et inspire la gratitude, l’empathie et l’amour inconditionnel. Pour créer le Padma Mudra, il suffit de toucher les talons des deux mains en écartant tous les doigts. Le petit doigt et le pouce de chaque main se touchent, créant l’image d’un lotus qui s’épanouit au soleil.

30,00 19,97
40,00 29,97

Symbolisme des couleurs du lotus

Dans leur habitat naturel et dans l’art oriental, les lotus apparaissent dans un certain nombre de couleurs différentes, et chacun a sa propre signification spirituelle.

  • Lotus blanc : Pureté d’esprit, un esprit évolué.
  • Lotus rose : La perfection. Dans le bouddhisme, un lotus rose représente le Bouddha lui-même.
  • Lotus bleu : Représente la conquête de l’esprit sur les sens.
  • Lotus rouge : Symbolise Avalokiteshwara, le bodhisattva de la compassion.
  • Lotus jaune : L’accomplissement de l’illumination.

L’iconographie et l’histoire spirituelle de la fleur de lotus sont riches et profondes. Peu importe vos croyances personnelles, son passage d’une graine boueuse à une fleur glorieuse offre l’espoir que quelque chose de beau puisse naître de la souffrance, que nous aussi nous finissions par fleurir. Il n’est pas surprenant que le symbole du lotus soit dessiné par tant de personnes et qu’il soit reconnu à travers les bijoux en lotus, l’art mural et même les tatouages. Le lotus était et est un gage de persévérance et d’espoir, un rappel de toujours avoir confiance dans le chemin invisible qui mène au soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *